">
Concert du 20 septembre : Le quintet d’ALAIN WILSCH

Alain Wilsch : guitare                Michel Mondou : sax ténor, sax alto
Pierre Muller : piano                  Roland Jullin : basse
Francis Gonzalez : batterie


Le quintet d’Alain Wilsch joue un jazz ancré dans la tradition, mais qui n’ignore rien des
apports ultérieurs des grands jazzmen qui ont illustré les années 1950-1960. Le répertoire
a été construit à partir de morceaux choisis pour leur qualité mélodique, leur raffinement
harmonique avec un souci constant du swing, cette merveilleuse pulsation qui donne
envie de danser, de chanter, d’être heureux.

Alain Wilsch
Il a abordé la guitare en autodidacte à l’âge de 12 ans, avant d’aborder des études de
musicologie à l’Université de Tours. Il devient musicien professionnel à 18 ans. Il fréquente la plupart des clubs de jazz de Paris, où il joue avec Bill Coleman, André Villeger, Benny Waters, Jimmy Gourley, Lou Bennett(de 1982 à 1997), Guy Lafitte, Hal Singer, Daniel Huck…

Pierre Muller
Il a commencé sa carrière de pianiste dans l’orchestre des « New Orleans Bootleggers » dirigé par Michel Mardiguian, avant de rejoindre la formation de René Franc, fervent disciple de Sidney Bechet. Il quitte cette formation en 1978, pour jouer avec Maxim Saury, Claude Tissendier, Hal Singer, Gérard Badini, Alain Bouchet. Il a été aussi très longtemps l’accompagnateur de Nancy Holloway dans son répertoire de jazz.

Michel Mondou
Après des études musicales classiques au conservatoire de Bordeaux, il s’ouvre au jazz tout en intégrant le Big Band de l’armée de l’air, et le Bordeaux Big Band. On constatera, en l’écoutant, qu’il a tout assimilé du style de Stan Getz. Avec Alain Wilsch, il partage la légéreté du jeu et la fluidité de l’inspiration.

Roland Jullin
A la contrebasse, il offrira avec sa modestie et son grand talent, le soutien sur lequel les solistes savent pouvoir compter : connaissances harmoniques, inébranlable tempo, musicalité swinguante.

Francis Gonzalez
Ce batteur a tâté du blues et du zydeco, ce qui fait entendre toute son admiration pour les grands maîtres de la batterie : Baby Dodds, Sidney Catlett, Jo Jones, Cozy Cole. Il a accompagné Jacques Gauthé, Maxim Saury, Alain Bouchet, Connie Jones.
 
 
 
 
PHOTOS ET EXTRAITS 2008: janvier   février   mars   avril   mai   juin   juillet   août   septembre   octobre   novembre   décembre